Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au bord du Fleuve

Au bord du Fleuve
Publicité
Derniers commentaires
Archives
20 juin 2024

J'avais été prévenu...

Tout avait pourtant bien commencé : figurines livrées rapidement et montées dans la foulée. J'aurai dû me douter de quelque chose d'ailleurs, c'est pas naturel qu'elles soient si vite sur des socles...

Ça a continué. J'étais même heureux de les voir prendre des couleurs avec si peu d'efforts. Mais quand on ne veut pas voir l'évidence, on reste aveugle...

Même la séance de photo s'est déroulée sans heurts.

Mais quand je suis revenu le lendemain...

Où elles sont passées ?

Premier réflexe, évidemment,
"Mais qui a eu l'idée à la con de nettoyer ma table à figurines ?"

Mais non, personne de sensé de s'aventurerait à ça. Même pas les chats !
C'est alors que j'ai entendu un sifflement venant de l'extérieur.

La Jaune était là, bien installée, à l'abri du vent, profitant d'un début de chaleur estivale. Oh, je ne l'ai aperçue qu'un bref instant. Mais je n'avais pas rêvé, c'était bien celle qui était la veille sur ma table.
Les autres ne devaient pas être loin.

Un éclair de lumière me révéla le premier égreuil qui s'élançait dans le soleil.

Eclair de lumière qui illumina la graine de la Pix.

Celle-ci n'était d'ailleurs pas loin derrière, cachée dans le feuillage.

Je restai immobile à l'observer et voulus croire qu'elle me rendait cette immobilité. Peut-être était-ce le cas car elle ne disparut pas comme l'avait fait la Jaune.
Mieux, elle chantait d'une voix très aigüe, dirigeant ses trilles vers un tas de copeaux.

A mieux y regarder, une bestiole s'y cachait, le Cogneur !

La Pix me désignait-elle ses camarades ?
Son chant devint plus grave, sombre. Jouant le jeu, je cherchai dans les recoins à l'ombre et...

... le Veilleur dans un tas de bois.
Il ne me restait qu'à trouver le second égreuil. Mais la Pix m'avait abandonné.
Il me fallu 2 jours pour le dénicher.

Juste au moment où il se posait, avant de repartir.

Mais comment être sûr qu'il ne s'agit pas d'une réapparition du premier ?
Il va me falloir maintenant rester à l'affut et espérer les voir ensemble.

Samy nous avait pourtant prévenu qu'ils sont à l'échelle 1. Mais comment a-t-il réussi ce tour de force de nous faire croire qu'il s'agit de figurines ?
A-t-il trouvé un moyen pour les figer, le temps de nous les faire parvenir ?

Mais j'y pense...
Il faut que j'aille vérifier là où je pense avoir rangé les précédentes.

Publicité
Publicité
13 juin 2024

Pour quelques lignes de plus

Ça fait depuis le mois d'avril que je ne vous ai pas parlé de livres ni de bd.
Alors c'est parti pour quelques lignes, ou bulles, de plus...

L'Empire comanche de P. Hämäläinen

17ème siècle, les plaines du Nouveau Mexique voient un nouveau peuple, issu des Shoshones, s'installer. Ils vont peu à peu dominer un territoire qui s'étendra jusqu'à l'Arkansas et tiendra tête aux Européens avant de devoir plier face à l'inexorable avancée américaine.
P. Hämäläinen, historien spécialiste de cette période pour l'Amérique du nord, développe dans ce livre une définition d'empire loin de notre traditionnelle conception. Pas de capitale ni de ville permanente, pas de pouvoir central, mais une influence politico-commerciale manifeste sur toute la région et une domination militaire sur ses frontières qui permet le développement intérieur.
Une excellente mise en perspective interne au récit de "la conquête de l'Amérique".

Mutafukaz - intégrale de Run

Prenez les Etats-Unis des années 50-60. Prenez West Side Story, mais vous remplacez Roméo et Juliette par la Lucha Libre. C'est bon ? Maintenant vous mixez ça finement avec MiB et vous pourrez avoir une petite idée de Mutafukaz.
Bon, je dis ça comme si on découvrait le truc. Mais ça fait quand même un paquet d'années que cette bd/série existe et il y a de fortes chances que je sois parmi les derniers à l'avoir lue.
En tout cas, c'est exactement le genre d'univers barré que j'aime, au croisement de multiples inspirations et au dessin exagéré. Encore une excellente production du Label 619. Normal, ce label a été créé par Run !

Les Mers Perdues de F. Schuiten et J. Abeille

Farfouiller chez les bouquinistes a du bon. Je suis tombé sur ce bouquin sans savoir qu'il existait. Mais le dessin de Schuiten a immédiatement capté mon attention.
Format grande bd, il s'agit d'un livre qui mêle des illustrations pleine page, des croquis et une chronique épistolaire dans le monde des Jardins Statuaires de J. Abeille. Exploration onirique à la manière des Derniers Géants de F. Place, cet album ne déparerait pas au milieu des Cités Obscures. Ne le manquez pas si vous êtes amateur.
De mon côté, il va me falloir trouver le bouquin de J. Abeille maintenant !

En salle de C. Baglin

Récit entrecroisé des mémoires d'une enfant qui rêve d'aller à McDo et de la jeune adulte qui y travaille. Claire Baglin nous entraîne dans son enfance où elle observe la vie de son père ouvrier, sa fatigue, ses loisirs, son couple. Elle nous entraîne aussi dans sa vie de jeune équipière chez McDo et de ce qui se passe derrière le comptoir.
Difficile de poser ce livre avant la dernière page.

Etre un chêne de L. Tillon

"L. Tillon est chargé de mission en biodiversité à l’Office national des forêts, et siège au Conseil national de protection de la nature (ONF), en charge des inventaires faunistiques. Il vit au cœur de la forêt de Rambouillet." C'est ainsi que l'auteur est présenté.
Dans ce livre, il nous parle de l'histoire d'un chêne, un jeune adulte, né au bord d'un ancien marais il y a 240 ans. Comment il grandit, comment la forêt poussa autour de lui pour devenir celle de Rambouillet. Comment la symbiose entre cet arbre et son écosystème lui permit de devenir ce grand gaillard qu'il est aujourd'hui. Comment l'homme fait partie de cet écosystème, s'y intègre et désintègre.
Découpé en petits chapitres traitant d'un sujet à la fois, il distille les informations d'une façon très agréable. Un livre pour l'été si vous le l'avez pas encore lu.

Le Roi Arthur de A. Chauou

Etude historique du personnage et de son mythe, ce livre fait le point sur les connaissances actuelles. Il traite du personnage historique issu des chroniques des 6°-10° siècles et des maigres indices archéologiques.
Il traite surtout des œuvres qui ont succédé à l'Historia regum Britanniae de Monmouth et de la façon dont la dynastie anglo-angevine a retracé les contours du personnage pour assoir sa légitimité.
Un livre simple qui met les éléments du mythe en perspective. Une base pour ceux qui veulent se mettre au mythe, un rappel bien fait pour ceux qui s'y intéressent de loin.

La neige était sale de Simenon, Fromental et Yslaire

D'un côté Simenon dont les Maigrets m'endorment (pour ceux que j'ai lus en tout cas), d'un autre Yslaire dont le dessin et les scénarios me scotchent, au centre Fromental, monsieur Métal Hurlant. Tout ça attisait bien ma curiosité.
Je ne sais pas à quel point le roman de Simenon a été remanié (pas trop si j'en crois la fiche Wikipédia), mais quelle p*tain d'histoire ! On est sous l'occupation (laquelle, ce n'est ni explicité, ni vraiment important) et le héros est un petit délinquant qui tente de faire survivre son activité de cambriole et mac. Tous les coups sont bons pour lui et l'humanité n'est là que pour qu'il s'en serve. Evidemment, il va profiter de l'occupation.
On est dans l'univers d'Yslaire où peu méritent la rédemption, sauf peut-être ceux qui savent si bien dessiner !

Cent millions d'années et un jour de J.B. Andrea

Stan est paléontologue. Né au début du siècle (le 20ème), il a vu quelques uns de ses collègues devenir des célébrités grâce à "leurs" fossiles. Il en a rêvé lui aussi, mais sa carrière prendra bientôt fin sans fossile majeur. Pourtant, il est sûr qu'un des ces dinosaures géant l'attend quelque part.
Et si cette histoire de dragon caché dans une profonde vallée alpine, partagée entre Italie et France au gré des vents historiques, si cette histoire cachait un titanosaure ?
Stan fait appel à Umberto, son ancien assistant devenu aujourd'hui professeur pour l'accompagner dans sa quête.
Je n'en dirai pas plus, mais ne ratez pas cette histoire.

Moi ce que j'aime, c'est les monstres de Emil Ferris

Alors que le 2ème tome vient de paraître aux Etats-Unis, il était temps que je me plonge dans cette bd qui a reçu le Fauve d'Or à Angoulême en 2019.
Que je me plonge est l'expression qui convient. Le dessin (au stylo !) enveloppe totalement la narration et le lecteur. Il s'agit du carnet intime de Karen, une gamine de 10 ans, dans le Chicago de la fin des années 60. Une gamine qui vit avec sa mère et son grand frère, légèrement trafiquant, une gamine à qui on ne raconte pas grand chose et qui se réfugie dans son amour des monstres.
En rentrant de l'école, elle apprend qu'une voisine qu'elle aime bien, Anka, est morte. Karen ajuste l'imperméable de son frère et commence à enquêter...
Je l'ai lu 2 fois de suite. La première pour découvrir l'histoire, la seconde pour rechercher les clés graphiques. Pas sûr que j'en ai trouvé beaucoup, mais j'attends la suite avec impatience !

Voilà une sélection dans laquelle j'espère que vous piocherez avec plaisir et que vous en retirerez le même plaisir que moi.
Et si vous les avez lus, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

6 juin 2024

Antique

Je vous ai dit (mais quand ?) que l'ami Usul m'avait offert une énorme boite d'Egyptiens au 1/72°.

Bah je m'y suis mis, histoire de réveiller une de mes Arlésiennes (Tactique en version antique) et de faire avancer rapidement le compteur de figs peintes (le 1/72° ça se peint quand même vite).

Mais en faisant le tri, il m'a semblé que certains Egyptiens étaient tout de même bien armurés...
Pour cause, c'était des Troyens !

Tout ça m'a bien fait avancer le compteur :

Droits d'achat : 13,4
Achats : 16

Le compteur d'achat avance trop vite !
Mais comment résister à ça ?

Bon, faut que je peigne 26 figurines de plus pour équilibrer ces dernières dépenses...

30 mai 2024

Petite avancée de peinture

Je n'ai pas eu beaucoup d'envies de peinture ces derniers temps. Alors je vide un peu ce qui traîne, en particulier 2 figurines Bones qui datent...

Pour bien faire, je prélève 2 figurines dans un sac de casse de chez Fenryll que je vais peindre en parallèle, à titre de comparaison.

Il m'a fallu réparer la cape de la fig Fenryll, mais rien de grave.
Le squelette a demandé à peine plus de travail : récupérer une main armée et une tête à ajuster.

La différence est flagrante tellement les premières "Bones" (celles en plastique blanc, mou) étaient grossières.

Mais ça m'a reboosté pour peindre. Du coup, voici un magnifique teasing de ce qui arrive :

Non, ce ne sont pas des Grecs... ni d'ailleurs des Egyptiens parmi lesquels ces figs se cachaient !

Et, juste parce qu'on n'en voit pas assez (ou plus assez) sur le net, une petite photo d'une petite initiation que j'ai fait cette semaine :

Oui, je continue à m'éparpiller, pour mon plus grand plaisir !

23 mai 2024

La soif de l'or

Une légende raconte qu'au cœur de la forêt, une tribu perdue d'Akanigui dépose des offrandes d'or au pied de ses fétiches. Cette légende précise que tous ceux qui ont tenté de ramasser cet or ont été rendus fous par les fétiches.
L'explorateur Gerhart von Gelb du Geographisches Institut de Weimar a appris que l'Emir Samaïl a l'intention de faire main basse sur ces offrandes. Il est hors de question qu'il laisse ces trésors lui échapper et c'est à marche forcée qu'il mène sa colonne dans la forêt.

La colonne de Samaïl pénètre dans l'enceinte de la forêt sacrée. Seuls ses Tireurs Baluchis et un groupe de Supplétifs sont épuisés.
Dans la colonne de von Gelb, ce n'est pas la même chose. La course dans la forêt les a presque tous épuisés. Seul un petit groupe d'Askaris semble encore frais.

Les Zanzibaris se mettent rapidement en position en couvrant toute la largeur de la forêt sacrée.

De son côté, von Gelb envoie tout de suite ses groupes à la recherche de l'or qui rend fou. Cri des supplétifs : ils ont trouvé une offrande !

Les Soldats qui accompagnent von Gelb le retiennent de pénétrer dans les fourrées. On ne sait jamais ce qu'on peut y trouver, les Eclaireurs sont là pour ça !

Soudain, des hurlements résonnent. Les Novices qui accompagnent les Zanzibaris sont nez à nez avec un énorme gorille.

Beaucoup de bruit pour rien... Le gorille est abattu de quelques coups bien placés.

Pendant ce temps, les deux colonnes ont chacune récupéré deux offrandes. Alors que la folie de l'or commence à prendre leurs chefs, elles se retrouvent face à face dans la forêt.

Les armes sont pointées, le feu va bientôt retentir.

Pour retentir, il retentit.
Mais pour faire mouche, c'est une autre histoire. Alors que les Zanzibaris alignent les tirs précis, les groupes de von Gelb ne font tomber que des feuilles.
Si bien qu'au bout d'un moment... il ne reste qu'à reculer pour sauver le peu qui a été acquis !

Von Gelb ne rentrera qu'avec 2 offrandes.
L'Emir peut féliciter sa colonne qui lui ramène, outre deux peaux de gorille, 4 offrandes.
Il y aura fête ce soir chez les Zanzibaris !

Si vous voulez jouer ce scénario, cliquez ici !

Publicité
Publicité
16 mai 2024

Petit bilan d'étape

Avec la préparation de notre convention, je suis resté un peu loin des pinceaux...

Faut dire aussi que d'autres jeux sans figs m'ont un peu occupé^^

 

Mais, pendant ce temps, je me suis laissé tenter par quelques achats figurinistiques.

4 Chimères d'Alkemy (vous pouvez noter à quel point je suis raisonnable)
Et 6 figurines pour Olomoc.

*en parlant d'Olomoc, un concours de décor pour le jeu vient d'être lancé par Occicat Games chez Gregauryc. Date limite : 30 juin. Je vais bien tenter un truc....

Ce qui fait 10 figurines à venir pour un droit d'achat de 9,7.
Vous allez me dire qu'il me suffit de peindre 3 figurines pour équilibrer.

 

Oui mais, c'est sans compter avec toutes les dernières sorties de Hami que je n'ai pas encore acquis (on va dire 4 ou 5 figs).
Tiens, puisqu'on en parle, n'hésitez pas à aller télécharger la campagne solo qui introduit de nouvelles créatures : Chapitre 2 - Horde
et les cartes de Créatures (même lien)

Il va donc me falloir peindre une cinquantaine de figurines ce mois-ci pour ne pas prendre de retard !

 

C'est pas avec ces 2 là que je vais avancer beaucoup, mais il me fallait bien fêter la reprise de Rackham !

Droits d'achat : 9,9
Achats : 10

9 mai 2024

Ludikon 2024

 

Le week-end dernier se tenait donc (pour ceux qui suivent) la convention de notre club, la Ludikon.
On avait sauté sur l'occasion d'un samedi 4 mai pour l'organiser autour du thème de Star Wars. Faut dire qu'on ne manque pas de fans ni de jeux autour du thème. Une bonne idée quoi !

Bonne idée ?
Pas sûr...
Le festival du jeu de Toulouse, l'Alchimie, se tenait en même temps. Du coup, la journée de samedi fut plutôt... calme.
Heureusement, dimanche fut plus vivant. Faut croire que la surpopulation de l'Alchimie est moins plaisante que le calme de nos tables tarn-et-garonnaises^^

Quoi qu'il en soit, nous avons pu jouer pendant 2 jours sans discontinuer et ce fut un plaisir de voir des copains de passage.

Allez, c'est parti pour une série de photos.
On commence avec l'exposition Livres et Jeux SW que nous avons organisé en partenariat avec la médiathèque.

Et avec les collections personnelles de Xavier et de Guillaume, remplir les vitrines a été très rapide. La difficulté a été de choisir ce qu'on n'y mettrait pas !

Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024

La démonstration de sabres laser, du combat Blaster game, une Escape Game, un "Palpatine-Garou" ont fait le plein. Et la météo du dimanche a été favorable.

Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024

JdR et JCC étaient présents. Mais je n'y ai pas passé assez de temps pour en dire grand chose !

Les copains de Montauban étaient là pour tenir quelques tables de figurines. Un wargame autour de la Guerre de Sécession, un autre sur la Guerre d'Indépendance Américaine et une magnifique table NetEpic !

Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
undefined
J'ai profité de la boite l'Appel du désert de DTAB pour faire de l'initiation.

 

Nous avions réservé une salle entière pour les jeux au thème Star Wars.

Décoration murale assurée par l'inépuisable collection de Xavier

Jeux de cartes : Unlimited, SW.Deckbuilding, Bounty Hunters (évidemment !) auxquels j'ai pu initier le Captain (ça m'a fait plaisir de te voir). Et Destiny que je n'ai pas eu le temps de tester.
JdP : Bordure extérieure, Clone Wars (le Pandemic-SW), L'Ascension du Côté Obscur, Rébellion... On ne va pas s'étendre dessus. A ma connaissance, ils ne sont pas sortis de leur boite....
Figurines : ShatterPoint, Légion et La Bataille de Hoth étaient présentés samedi. Naboo Code Aurora l'était tout le week-end, on en reparle plus bas. J'ai fait quelques initiations X-Wing aussi.

Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024

L'énorme table Hoth Légo de Philippe avec une adaptation très bien vue de Assault on Hoth de West end Games.

Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024
Ludikon 2024

Je termine cette série de photos avec ma table Naboo : Code Aurora sur laquelle j'ai enchainé les parties (quand je ne jouais pas avec le Captain ou initiais à d'autres jeux^^) sur un scénario assez complexe d'évasion et de protection de R4D4.

Jusque minuit la veille je cherchais ce que je pouvais y ajouter. La dernière touche est arrivée 15 minutes avant l'ouverture, sous les rires des copains !

15 pts dans sa version démo, 25 pts dans sa version plus solide avec des Gungan échappés de Mornea.

Un petit R4 détient des informations importantes et les gardes de Naboo vont tenter de l'exfiltrer (quelle originalité!). Ils doivent rejoindre la plateforme d'atterrissage et s'envoler avant la fin du 5ème tour.
Un groupe de Droïdes de la Fédération du Commerce doit les intercepter et récupérer le R4. Mais il y en a 2, lequel est le bon ?

Les Gardes démarrent dans les bâtiments, à une place aléatoire et peuvent s'y déplacer au cours de leurs activations de façon cachée.
A partir du 2ème tour, la navette peut se poser (mais devient une cible de choix) et un Jedi accompagné de Gungan (un ou plusieurs en fonction du nombre de points joués) vient au secours des gardes de Naboo.

Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?
Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?
Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?
Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?
Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?
Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?
Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?
Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?
Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?

Petit jeu supplémentaire : des éléments provenant d'autres licenses ont envahi le décor. Qui arrivera à les retrouver toutes ?

Au final, ces 2 jours ont été bien ludiques et on a reçu près de 600 visiteurs. Ce qui n'est pas si loin de notre accueil de l'an dernier.

Je termine avec un merci particulier à Romuald de DTAB, Hugo de M:CA et Nico d'Alkemy pour leur participation (généreuse) à notre tombola.

25 avril 2024

Naboo : Code Aurora

La convention du club approche. Il est temps d'assembler la table et de tester mon scénario.
On part sur du Mars : Code Aurora, aux couleurs Star Wars. Mais je ne vous apprends rien si vous suivez le blog.

Petite table de 60x60 avec des bâtiments sur 2 côtés et un espace plus ou moins ouvert sur les 2 autres côtés.

 Les toits sont plats pour pouvoir y accéder, les bâtiments, par contre, ne sont pas ouverts.

Je n'ai pas été chercher loin l'idée de ce décor. C'est plus ou moins les bâtiments du site qui accueille la convention.

Le scénario oppose les gardes de Naboo, cachés dans les bâtiments à un groupe de Droïdes de combat. 15 pts de chaque côté.

Les Naboo doivent évacuer un petit droïde jusqu'à la navette. Ils seront rejoints à partir du 2ème tour par un Jedi et un Gungan.
Les B1 et autres BX doivent prendre possession du petit droïde.

Première partie : la tentative de sortie s'est soldée par un échec. Un B1 a récupéré le petit droïde.

Le joueur Naboo peut compter sur les drones pour empêcher les B1 de tirer.

Mais rejoindre la navette est bien difficile sans faire le ménage auparavant.

Je vais équilibrer ça en faisant entrer les B1 à l'opposé de la navette.
En un week-end de convention, y'a de quoi tester plusieurs possibilités. Mais auparavant, je dois peaufiner un peu mes décors et préparer une liste de 25pts pour les joueurs de figs que je pourrais rencontrer.

18 avril 2024

Rencontre espagnole

Avec un titre comme ça, j'ose à peine imaginer à quoi vont m'associer les moteurs de recherche^^

Quoi qu'il en soit, je veux simplement parler du plaisir que j'ai eu à recevoir l'ami Florian (connu sous de nombreux pseudo dont celui de K) et à passer une demi-journée à discuter et jouer avec lui, en particulier à DTAB (d'où le titre).

Après une petite mise en bouche sur Unmatched où mon pauvre Jekyll s'est fait démonter par Dracula, j'attaque une initiation à DTAB :
- une centaine de pts de chaque côté
- un objectif à prendre au centre de la table

Fin du premier tour, chacun s'est mis en place en cherchant plus ou moins à se protéger.

Chez les Nationalistes, on pénètre chez l'habitant et on se cache derrière les murs et barricades. Seule la mitrailleuse reste à découvert...

Euh... lieutenant, c'est pas un peu risqué ?

Chez les Républicains, on profite des ruines pour progresser à couvert.

On voit l'objectif : c'est un gars avec un clairon !

Deuxième tour très rapide : la mitrailleuse nationaliste crache et fait mouche ! Et puis... Tea Time !

Vous voyez, rien de dangereux ici !

Au troisième tour, les Nationalistes tirent à travers les ruines et touchent un groupe de Miliciens.

Regardez les biens ces Miliciens, ils sont immortels. Ils ont réussi à résister à tous les tirs qui les ont ciblés.

Un autre groupe de Miliciens républicains pénètre les ruines et s'approche de l'objectif.

Faites gaffe, il y a des tireurs dans le bâtiment en face !

Tour 4, un groupe de Regulares nationalistes arrive dans les ruines et entoure l'homme au clairon. Les Miliciens chargent et, malgré leur état stressé, réussissent à repousser les Regulares qui passent en état choqué.

Petite discussion entre nous. L'homme au clairon aurait-il dû suivre les Regulares ? J'ai imaginé que non car ils reculaient. Vous en pensez quoi ?

Dernier tour, un autre groupe de Miliciens fonce sur la barricade et tire sur les Regulares qui disparaissent.

Tea Time ! La partie s'achève.

Victoire des Nationalistes malgré nombre de groupes en état stressé ou choqué.

On termine l'après-midi avec une partie de Star Realms et Flo me fait un bien joli cadeau.
Alors, vous allez encore penser que je suis un Bisounours, mais passer une demi-journée avec un gars qui fait 3h de route pour jouer et la termine en vous faisant un cadeau. C'est pas partout qu'on voit ça !

J'ai commencé à regarder, je risque fort de commencer en Noir/Rouge/Bleu pour me faire la main !

Et puisqu'on parle de DTAB, je termine avec quelques nouvelles plaquettes terminées cette semaine.

Une mitrailleuse pour les Républicains, j'en connais un qui va être content !

J'ai arrêté de m'embêter avec ces figurines. J'ai juste fait un changement de tête sur les servants de la mitrailleuse pour leur donner un calot et converti un bout de grappe pour faire un mortier aux Républicains.
J'ai aussi fait des socles plus "nature" pour varier un peu.

Au final, mon droit d'achat passe à 9,7. Ca progresse pas vite, mais ça progresse !

11 avril 2024

Et quelques livres de plus...

Petit retour sur quelques unes de mes dernières lectures...

 

Le maître d'escrime d'Arturo Pérez-Reverte

Pris par hasard dans une boite à livres, je ne le regrette pas.
Jaime Astarloa est un vieux maître d'escrime désabusé dans l'Espagne troublée de la fin du 19ème. Il continue à entraîner quelques familles aristocratiques, mais qui désormais s'intéresse à l'art du fleuret ?
Il aimerait bien, pourtant, laisser à la postérité une botte subtile dont il serait l'auteur, une botte comme celle dont il est l'un des rares détenteurs.
C'est alors qu'une dame se présente comme future cliente, justement pour apprendre cette botte. Si ça va à l'encontre de la fierté du vieil hidalgo, il va finir par accepter...
Une histoire en trois temps, comme trois bandes d'un billard ou, plutôt, comme une attaque de fleuret en trois passes. Très bien ficelée, à déguster !

Loire de Davodeau

J'aurai pu glisser celui-là dans mon dernier billet : il vaut quoi le dernier Davodeau ?
Agathe a donné rendez-vous à Louis. Pourquoi après tant d'années ? Il va la rejoindre en flânant sur les bords de la Loire, se rappelant les jours heureux qu'ils y ont passé. Et, lentement, on va le suivre sur les bords nonchalants du fleuve jusqu'à la maison d'Agathe.
Evidemment, il n'y trouvera pas ce qu'il attend. Mais Davodeau continuera à nous promener autour du fleuve et on ne fera aucune difficulté à suivre son trait et ses personnages.
Une BD tout en subtilité, comme ses précédentes. Encore un livre qu'il faut prendre le temps de déguster.

Récits inédits sur la guerre de Troie, traduits par G. Fry

Mais non, Homère et Virgile n'ont pas tout dit sur la Guerre de Troie, loin de là, d'aucuns disent même que ce ne sont que mensonges...
Ce recueil offre trois textes tardifs :
- L'Iliade latine, écrit peut-être par un certain Italicus, sénateur romain de la deuxième moitié du 1er siècle. Il s'agit d'un résumé en latin (bien évidemment, le recueil est en français^^) de l'Iliade d'Homère.
- L'Éphéméride de la guerre de Troie par Dictys de Crète. La Guerre de Troie racontée par l'un des participants ! ... enfin, le texte date du 2° ou 3ème siècle, ça fait une belle longévité au gars^^
- Histoire de la destruction de Troie de Darès le Phrygien. Là, l'auteur est sensé être un Troyen.
C'est apparemment par ces textes que le moyen-âge a eu connaissance des légendes de Troie. En tout cas, ça donne des versions alternatives intéressantes. Du coup, je me suis penché d'autres traditions et c'est pas ce qui manque (exemple ici).

Chroniques du château faible de Mazurie

Hilarant ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant ri en lisant une bd.
Dans ce petit royaume médiéval, le souverain se meurt. On va petit à petit découvrir l'étrange population qui l'entoure, des personnages tous plus attaqués les uns que les autres.
Au milieu de tout ça, la Faucheuse cherche à rejoindre le roi pour le faire passer à trépas. Mais va t'y retrouver toi, dans ce fatras médiéval.
Moyen-Age très décalé, ses personnages ne dépareraient pas dans Kaamelot. J'espère qu'il y aura une suite. Mais qui succèdera au roi ?

A ne pas louper, vraiment !

Njinga, Histoire d'une reine guerrière de Linda M. Heywood

Si on connait un peu l'histoire de France, c'est moins le cas de celle des autres pays. Mais l'histoire du continent africain, c'est la grande inconnue pour moi.
Avec Njinga, je découvre une reine d'Angola, héritière d'une lignée de rois, qui a passé sa vie à lutter contre les colonisateurs portugais.
On est au début du 17ème et l'empire hispano-portugais a un énorme besoin de main d’œuvre. Le royaume de Njinga est un grand pourvoyeur d'esclaves, mais les colons trouvent plus simple de s'installer au centre du pays et de se passer de tout intermédiaire.
Enfin, plus simple, sans compter la résistance acharnée de Njinga. Son royaume ne disparaîtra pas tant qu'elle sera en vie...

Michel de Maurel

Michel est journaliste indépendant à tendance sociale. Mais le journalisme indépendant ne paye pas, alors il est surtout intérimaire. Ce qui lui permet de trouver de formidables sujets de reportage qu'il réalise micro tendu et dont aucune rédaction ne veut. Trop polémique, trop accusateur, vous voyez le genre ?
Les trois premiers volumes (rassemblés dans l'intégrale ci-contre) racontent les combats citadins de Michel, les 2 volumes suivants ses combats ruraux.
Une galerie de personnages s'agglutine autour de ce magnifique looser pour une comédie qui fait autant sourire que grincer des dents.

Histoire de Jérusalem de V. Lemire et C. Gaultier

Attention, livre érudit. Chaque page de cette bd regorge d'informations sur l'histoire de cette ville plurimillénaire !
Ça pourrait être chiantissime, mais le découpage, la narration et le dessin rendent tout ça très lisible, voire passionnant.
256 pages, 4000 ans d'histoire en compagnie d'un olivier et d'au moins trois religions. Ce serait dommage de ne pas en profiter.

Le livre de Hain - Intégrale 1 de Ursula Le Guin

Le Guin, c'est une madeleine de mes années étudiantes. Cette compilation reprend les premiers livres de Space Op de l'autrice, situés dans un univers dont Hain est l'ensemenceur, au centre de la Ligue de Tous les Mondes, l'Ekumen. C'est le seul lien, ténu, entre ces textes dont certains accusent un peu leur âge.
Au fil des 5 livres qui composent ce recueil (Le Monde de Rocannon, Planète d'exil, La Cité des illusions, La Main gauche de la nuit, Les Dépossédés), on va passer de planète en planète et explorer une facette de l'humanité, un sujet que Le Guin souhaite évoquer.
Si la lecture individuelle de certains des romans aurait pu me laisser de marbre (j'ai peu de souvenir de ce que j'en ai lu autrefois). L'ensemble, surtout accompagné des préfaces et textes de Le Guin prend une autre dimension. Et puis, Les Dépossédés est vraiment très bon.
Je vais donc très rapidement acquérir le 2ème tome de cette intégrale !

Hana et Taru de Schilling et Motteux

Je termine cette longue revue avec une bd jeunesse. Aventure initiatique pour la jeune Taru, autochtone d'une forêt ancestrale.
Peu douée, plutôt gaffeuse, elle est reléguée à la surveillance d'une humaine, étrange créature venue d'on ne sait où.
Evidemment, elles vont devoir fuir ensemble et la mise en commun de leurs capacités va résoudre les problèmes et changer des choses.
Un scénario simple mais bien filé et un dessin très immersif. Une chouette bd à offrir si vous avez un jeune ado à proximité pour vous servir de prétexte !

Je m'arrête là pour aujourd'hui. Bonnes lectures et on revient au jeu la semaine prochaine ;)

Publicité
Publicité
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>
Publicité