Juillet est entamé et je ne vous ai pas encore parlé de mes dernières lectures. Voilà ce que c'est de laisser traîner un article, il attend, s'allonge et n'est pas publié au moment souhaité.
Peu importe, l'été est là, profitons-en pour aérer les bibliothèques !

Source: ExternePetit Pays de Gaël Faye

Le livre avait fait parler de lui, le film aussi. J'étais passé à côté des deux. Voilà qui est réparé.
Entre l'école et les copains, Gabriel vit dans son coin de quartier. On est au Burundi, son père est Français, sa mère Rwandaise. Un jour, il entend parler de Hutu et de Tutsi. Ça parait important, mais personne autour de lui n'arrive à lui expliquer quelle est la différence...
On sait ce qui va arriver, mais pas comment. Et tout se passe si doucement que rien ne nous laisse présager du moment où ça va arriver. Là est toute la force du livre, toute l'horreur dissimulée dans le quotidien.

Source: ExterneMeurtres pour mémoire de Daeninckx

Prof d'histoire, finalement, pourrait-ce être un métier dangereux ?
Un polar bien prenant et excellement écrit mais pas tout jeune (primé en 85).
Deux histoires se croisent à 20 ans d'intervalle, deux enquêtes qui, on s'en doute, vont se trouver mêlées. Sans artifice autre que celui de la narration au fil de l'histoire, Daeninckx nous tient tout du long, pour notre plus grand plaisir.
Et puis, si vous connaissez un peu Toulouse et sa région, vous évoluerez en terrain exploré !

Source: ExterneLa mort suspendue de Joe Simpson

Une énorme claque ce bouquin.
L'histoire est connue parce qu'elle a été racontée ailleurs, de ces deux alpinistes qui veulent ouvrir une nouvelle voie au Siula Grande, dans les Andes. Mais ici elle est racontée à la première personne et, à chaque pas, nous accompagnons les grimpeurs.
On sait ce qui va se passer et pourtant on n'y croit pas tant cette histoire est irréelle. A tel point que, si ce n'était un récit témoignage, cette histoire serait invraisemblable.
Même si vous connaissez cette aventure, lisez là. Elle vous tiendra en haleine pendant 290 pages.

Source: ExterneYeruldelgger de Ian Manook

Encore un polar, mais qui se déroule cette fois en Mongolie.
Yeruldelgger est le nom du héros de cette histoire, inspecteur intègre au milieu d'hommes corrompus de diverses façons. Un chevalier blanc donc, chargé de deux enquêtes et d'un lourd passé que l'on découvre au fil de la lecture.
Une histoire malheureusement cousue de fil blanc et sans grande originalité, digne d'un film hollywoodien.
Quel intérêt à parler de ce livre alors ? Si l'histoire n'est pas originale, l'auteur excelle à nous décrire la Mongolie, ses habitants, ses coutumes, ses paysages et ses turpitudes. Les dialogues sont hilarants et les compromissions aussi moches que chez nos meilleurs politiciens.
Reste à savoir si ce qu'il décrit reflète la réalité du pays. Mais je connais quelqu'un qui saura me renseigner en attendant de lire le tome suivant.

Source: ExterneLe troisième homme de Graham Greene

J'ai un souvenir très diffus du film, vu de loin au cours du siècle précédent. Je ne me souviens que de l'ombre d'Orson Welles et de son sourire ironique. Autant dire que je partais à la découverte avec ce petit livre.
Un roman d'espionnage comme on pouvait en lire au temps de la Guerre Froide, une histoire à la Hitchcock racontée par un excellent narrateur : Rollo Martins arrive à Vienne invité, convoqué, par son ami d'enfance Harry Lime le jour de son enterrement. Mais beaucoup de monde tourne autour de Martins, du monde qui tournait autour de Harry et Martins a bien du mal à comprendre les circonstances de sa mort...
On se retrouve avec les codes de l'après-guerre, comme dans un vieux James Bond, mais sans l'aspect (super)héroïque. Attention à ne pas lire trop vite sous peine de laisser passer des indices.

Source: ExterneLa Découverte de l'Amérique de Marianne Mahn-Lot

Réédition d'un livre de 1970, ce livre semble ne pas avoir pris une ride. L'auteure nous présente en 2 parties le siècle qui entoure les voyages de Ch. Colomb.
La première partie présente les faits : textes antiques, sagas islandaises, récits médiévaux, voyages portugais, espagnols, puis français, anglais, néerlandais jusqu'aux environs de 1550.
Erudite, mais pas pédante, cette première partie se lit comme un roman d'aventure. Ou plutôt, elle se lit comme une somme de prologues à de nombreux romans d'aventure (ou de scénarios, vous me voyez venir).
La deuxième partie, plus courte, présente les documents historiques (traduits, ouf!) qui étayent la première. Le tout se terminant par une chronologie fort utile.
Un livre qui m'a donné envie d'aller plus loin, un livre qui m'a donné envie de jouer. Merci à la dame du Fleuve.

Et maintenant, en prévision de quelques déplacements, je vais remplir ma tablette. Juste de quoi avoir de nouveaux livres à vous présenter^^