Amis des belles photos, bienvenue dans ce rapport de bataille !
Pour changer de mes habituelles photos trop sombres, j'ai décidé de jouer à même le sol, tout contre la baie vitrée, pour profiter du soleil de cette belle journée de mai...
Et bien, vous allez pouvoir profiter du soleil aussi, bande de petits veinards !

En avant dans les terres arides du sud d'Anyaral...

Un Belan lourdement bâté erre dans les terres désolées. Son propriétaire, marchand itinérant, est certainement mort à quelque distance de là et les cris de l'animal ont attiré les habitants du lieu.

twilight10

Au nord, un groupe de Casanii constitué de deux éclaireurs, deux chevaucheurs d'Erillai et d'une petite troupe de 4 guerriers menés par un chef.

twilight11

Au sud, une famille de Devanu affamés. Deux Jenta groupés autour de leur Matriarche, accompagnés de deux Grishak.

twilight12

Au milieu, distant d'une marche, le Belan et ses intéressants bagages...

twilight13

  • A Twilight, l'activation se fait par la pioche de pierres de couleur : 6 noires et 6 blanches (pour activer les deux camps) et 2 oranges (pour les phases de combat).

Pierre noire piochée, je peux activer un de mes Devanu.

  • Souvent, lors de l'activation d'une figurine, se déroule une chaîne de commandement. L'activation d'une figurine (un chef généralement) entraîne l'activation de X figurines (défini par une capacité spéciale) à portée de commandement.

twilight14

J'active ma Matriarche, qui va déclencher l'activation des deux Jenta.

  • A Twilight, l'activation consiste en une action de mouvement, suivie éventuellement du déclenchement d'une ou plusieurs capacités ou d'un tir. Il n'y a pas de combat lors des phases d'activation sauf...

twilight15

... sauf capacité spéciale. Ici, ma Matriarche possède la capacité "Assassinat" qui, pour le coût d'un point de stamina/vigueur, lui autorise une attaque à la fin de son mouvement.

  • En dehors des guerriers de base, les profils possèdent une valeur de vigueur (que je continue à nommer stamina à cause d'une erreur de traduction originelle). Ces staminas peuvent être dépensées pour activer certaines capacités spéciales. Les figurines en regagnent généralement une en fin de tour.
    Les Devanu, la faction que je joue (les reptiles bleus), ont un gros pool de staminas mais, évidemment, beaucoup de capacités spéciales "payantes".

L'attaque fut rapide, mais les griffes de la Matriarche n'arrivèrent pas à entamer les cordes qui maintenaient les bagages en place. Le marchand qui avait bâté ce Belan connaissait son affaire...

Activés par la Matriarche, les deux Jenta s'approchent des Casanii.

twilight16

Pierre orange piochée : c'est la phase de combat.

  • Résoudre un combat, c'est toujours une opposition un contre un. Les combattants supplémentaires impliqués apportent un soutien.
    Chacune des figurines possède, dans son profil, une valeur de combat qui indique le nombre de pierres de combat qu'elle pourra lancer et une valeur de soutien.
  • Les pierres de combat sont de deux sortes : les Erac (agressives) et les Oran (défensives).

twilight28

  • Les joueurs en possèdent 5 de chaque type. Lors des combats, ils doivent choisir secrètement combien de pierres de chaque type ils vont lancer dans la limite de leur valeur de combat (+ soutiens éventuels).
    Ils lancent ensuite les pierres qui tombent du côté vierge ou du côté marqué. Chaque Erac gagnant est une touche sur l'adversaire, chaque Oran gagnant efface une touche de l'adversaire.
    C'est simple, très visuel et donne un côté tactique à l'attaque.

Dans le combat qui oppose ma Matriarche au Belan, j'ai une valeur de combat de 5 comme le Belan. Une capacité spéciale oblige le Belan à prendre au moins 3 Oran et 1 Erac (il ne peut donc en choisir qu'une). Je choisis de ne prendre qu'une Oran et d'être agressif avec 4 Erac.
Résultats : 3 Erac gagnants pour moi contre seulement 2 Oran gagnants pour le Belan qui prend une touche !

  • Le jeu étant très létal, les figurines possèdent toutes une valeur de sauvegarde (généralement 5+) qu'il faut atteindre pour effacer une touche. Je ne suis pas très fan du système de sauvegarde, mais Twilight se joue avec peu de figurines et les combats sont vraiment très mortels. Bref, pour une fois, je le supporte bien^^

Avec une valeur de 3+, le Belan est relativement intouchable. Effectivement, il annule ma touche.
Le scénario indique qu'à la fin de la phase de combat, le Belan fuit de la totalité de son mouvement la figurine la plus proche. Il ne se fait pas prier !

twilight17

Pierre blanche tirée : les Casanii s'activent. Eorl utilise le commandement de son chef pour faire bouger toutes ses troupes (guerriers et cavaliers) à portée.
Comme c'est une phase d'activation, il n'y a pas de combat. Par contre, la capacité de lanceur de Sagaie permet à son guerrier de tirer pendant son mouvement.

  • La phase de tir remplace habituellement le mouvement. Pour tirer, le profil indique la portée et le nombre de pierres à lancer. Le défenseur en a 2 + d'éventuels bonus dus à ses capacités.
    Evidemment, dans ce cas, le tireur ne joue que des Erac et le défenseur que des Oran !

twilight18

Un chevaucheur contacte le Belan et utilise sa capacité "charge" pour faire une attaque immédiate. Il n'a pas plus de succès que mes Devanu. Les paquets sont rudement bien arrimés !

twilight19

Lasse d'attaquer en vain le Belan, ma Matriarche charge le premier guerrier Casanii de la file. Les autres ont déjà été activés, ils ne pourront plus se déplacer pour lui apporter leur soutien !
5 pierres contre 3, ça ne laisse pas beaucoup de chances au Casanii. Et en plus, s'il ne succombe pas à cette attaque, il reste une pierre orange à tirer...

twilight20

  • Lorsque la deuxième pierre orange est tirée, on résoud cette deuxième phase de combat, puis le tour prend fin. Il peut arriver que certaines figurines n'aient pas été activées lors d'un tour...
    C'est l'une des choses à gérer lorsque sont piochées les pierres : activer le maximum de figurines ou temporiser pour attendre que l'adversaire bouge en prenant le risque de ne pas pouvoir activer certaines figurines. Sachant qu'il n'y a que 6 pierres de sa couleur, le nombre de pierres déjà sorties est déterminant.

Fin de tour : la table s'est allégée de quelques figurines !

twilight21

  • Jenta de 50pts ou guerrier Casanii de 20pts, chaque figurine n'a qu'un seul point de vie. Quand on meurt, on meurt !

Les éclaireurs Casanii tirent très bien à l'arc, jusqu'à 18'', pourquoi prendraient-ils le risque de s'approcher du Jenta ?

twilight22

Un peu plus loin, le Belan a été rejoint par la Matriarche et les deux Grishak.
Enfin, un paquet se détache grâce à la pugnacité d'un Grishak !

twilight23

Mais c'est la curée. Les Casanii foncent dans le tas...

twilight24

... et le Belan fuit !

twilight25

Devanu et Casanii se retrouvent au corps à corps.

twilight26

Et les rangs s'éclaircissent.
Après la première phase de combat, il ne reste plus que la Matriarche qui est très vite rejointe par deux guerriers Casanii.
Ils ne risquent plus grand chose. Epuisée par ses combats précédents, la Matriarche ne possède plus de stamina et ne pourra plus utiliser de capacités spéciales...

twilight27

La partie se termine avec la fuite du Belan et la mort de tous les Devanu.
Une espèce de match nul où seuls les Devanu ont récupéré un paquet mais sont morts avant de pouvoir en profiter...

Mais c'était une belle partie !
Il faudra la rejouer en diminuant la sauvegarde du Belan. 3+, c'est vraiment dur !

J'espère en tout cas que mes explications vous auront donné envie d'essayer.
Je vous rappelle que les règles sont disponibles en français (regardez dans la bande bleue en haut de la page) et qu'avant de craquer pour les figs vous pouvez jouer avec des proxies. J'ai joué avec des hobbits et des wolfens pendant plus d'un an avant d'acheter les figs offcielles.
Bon jeu ;)