Alors que mon village célébrait son 19ème festival de rue, envié par toute la région :

pente01

et que, sous d'autres cieux, se déroulaient des festivités auxquelles je n'ai pas été convié (d'ailleurs qu'aurai-je été y faire ?),
quelle mouche m'a donc piqué de me rendre en territoire hostile (voire ennemi) chez ceux qui se nomment indûment les Barons du Sud-Ouest ?
Alors que l'on sait très bien que seuls les Parisiens pensent que le sud-ouest est à Bordeaux et ignorent, du haut de leur superbe, que le véritable sud-ouest est centré sur Toulouse. Il faut croire que la croisade et ses bouchers, en bons vainqueurs, ont réussi leur opération de communication au-delà des siècles.

Source: Externe

Bref, le Captain étant dans la place, il m'avait préparé un espace retranché qui assurait mes arrières lors de ma percée là où la Garonne ne charrie que les urines et fèces du véritable sud-ouest (et quand on sait que c'est la patrie du cassoulet^^).
Ce n'était pas une première, j'avais déjà effectué une reconnaissance l'an dernier sous une météo défavorable. Qu'allait me réserver cette année ?

Vous l'aurez compris, j'étais donc à Gradignan pour la deuxième convention de la GUILD.

Source: Externe

En préambule et en guise d'échauffement, le Captain m'initie à Star Realms.
Voilà un excellent jeu de deckbuilding qui, a priori, ne subit pas les effets néfastes des jeux de cartes à collectionner à amasser.
C'est fluide, rapide et très interactif. Il y a peut-être un petit déséquilibre au bénéficie des factions de combat pur, mais c'est agréable à jouer.

Et puis, le samedi matin arivant, nous avons rassemblé nos armes, mis en route notre train de fournitures et chevauché vaillamment nos montures pour atteindre le champ de bataille sous un ciel qui promettait d'être radieux.

pente02
La salle dite "de la Tannerie"

A l'entrée, des tables bien rangées et prêtes à accueillir les joueurs d'Eden. Les premiers arrivés auront largement le temps de se promener dans les travées avant d'entamer leur tournoi. Mais ensuite, on ne les verra plus se relever !

pente03

Nous installons tranquillement les tables pour le tournoi Alkemy avec le Captain quand une voix m'interpelle :
- Mehapito ?

pente04
Oui, oui, il existe, je l'ai rencontré !

C'est le seigneur Morikun qui m'interpelle ainsi.
Nos échanges furent décousus au long de la journée, mais ce fut un réel plaisir. Quel dommage que je ne sois pas resté plus longtemps pour faire une partie avec lui.
Je ne trahirai rien pour ne pas ternir sa réputation. Juste une chose peut-être, lorsqu'il écrit, à plusieurs reprises ici ou là, qu'il est étonné de sa notoriété, vous pouvez le croire. Le simple fait de discuter avec lui de tout et de rien m'a laissé percevoir que sa modestie n'est pas feinte mais bien réelle.
Un vrai grand monsieur. Et je ne parle pas de sa taille !

Nous installons donc les tables avec le Captain. 5 tables, nous serons 10 joueurs.

pente05
Ici, durant le troisième scénario : la route du froid.

- C'est toi Mehapito ?
Waoh ! Quelle notoriété !
Bon, faut dire que si Ajax me cherche, c'est pour me remettre les figurines que je lui ai achetées.
J'ai dit "acheter" ?
De retour à la maison, j'ai pris le temps de regarder ce que m'avait "vendu" Ajax. Et bien, on va dire que ce que je lui ai laissé a payé le papier bulle et, peut-être, un peu de carburant. Mais en aucun cas cela ne pouvait correspondre à la valeur des figurines que j'ai en main.

pente06
Les Afghans cédés par Ajax

Monsieur Ajax, vous êtes un véritable seigneur !

Les Alkemistes étant tous là (les itinérants Kurlem et WolfDaughter, Kataklysm, Rémi et les locaux Oliv', Talinn et ses fils), le tournoi peut commencer.

pente07

Tournoi en 201pts, format "inhabituel" aujourd'hui, qui nous permet d'aligner 2 héros. J'en profite pour ressortir un de mes vieux amis que je n'avais pas vu depuis longtemps, le Kabircheikh dans une composition que je pensais "anecdotique".

pente08
le Kabircheikh - une Oracle - deux Ghulams
un Touareg - Dahlia

En fait d'anecdotique, ce groupe est un véritable casse-tête pour l'adversaire. Très résistant sur les scénarios statiques, il s'avère également efficace sur des scénarios dynamiques. Ne comptez pas sur eux pour coller des pralines à leurs adversaires. Mais, quand il s'agit de résister, ils sont là !
Bref, scénario des Bornes gagné contre le jeune Kermitator totalement troublé par les effets du Kabir. Sa liste aurlok tout en furtivité n'a pourtant pas démérité.
Second scénario, les Rats, je joue contre le Captain et ses Aurloks. Ca faisait un sacré bail qu'on n'avait pas joué ensemble et on se retrouve pratiquement avec nos premières listes. On termine sur une égalité, mais avec un avantage au points du Captain.

Puis c'est la pause repas. L'occasion de discuter un peu avec tout le monde et de faire le tour des tables que je n'ai pas encore vues.

pente09
La très jolie table de démo Malifaux du représentant local : Vangerdahast

pente10
Un complexe industriel pour le tournoi Infinity. A l'arrière plan, le sieur Ajax aux prises avec le redoutable Jerreck

pente11
Ils jouent sur une table forestière dont les amas rocheux m'inspirent beaucoup.

pente12
Une table citadine. Mais... n'aurai-je pas déjà vu ces véhicules quelque part ?
Mais alors cette main appartiendrait à ...?

Discuté un peu ici et là, discuté avec Whispe, encore avec Morikun, mais pas avec Gilel. Toi aussi, l'ami, faudra que je prenne du temps pour pousser la fig avec toi. D'autant qu'avec ta réputation de poissard, j'ai toutes mes chances !

On reprend pour les parties de l'après-midi sous les cris répétés et insistants du Captain qui m'a l'air d'enchaîner les double 6.

Troisième partie, la Route du froid contre Kata qui fait un peu la gueule en voyant que ma compo va gagner le scénar en 2 tours. Cela dit, il gère à la perfection ses Triadiques et remporte l'égalité aux points.
Je termine contre copain-Kurlem qui compte bien ne pas se laisser faire par ma liste d'emmerdeurs. On joue Conquête territoriale où il faut planter des drapeaux dans les décors. Après un deuxième tour très tendu où les Aurloks de Kurlem ont dû faire des prouesses, le troisième tour se détend : il ne reste plus aucun de mes Khalimans !

Les dernières tables prennent leur temps pour finir. J'en profite pour aller voir un peu le tournoi Guildball.

pente13
Juste là, derrière la table avec les zolies zépées.

Mon incursion en terres girondines se termine après la démonstration de combat à l'épée et la remise des prix.

pente14
Thébus était de la fête.

pente15
Oliv', le grand vainqueur

Cette journée fut une réussite totale et les membres de la GUILD méritent bien, finalement, leur titre de Barons du Sud-Ouest-versant Nord.
Un regret ?
Evidemment ! Ne pas être resté pour la soirée, ne pas m'être fait rouler dessus au tournoi Fury du dimanche.

Peut-être faudra-t-il que je choisisse un jour de ne pas aller au festival de théâtre de rue... Mais, là, il va me falloir réussir un paquet de lancers chanceux !

Merci encore au Captain et Mme pour l'accueil. Un dernier conseil : ne bois pas trop d'eau en aval de Toulouse^^