rev03Il avait passé des heures entières à tout préparer. Il voulait, lui aussi, participer à cette immense commémoration. Il faut dire que 100 ans ça doit se fêter dignement !
Et puis, les autres s'étaient tellement moqué de lui en disant qu'il n'y arriverait pas, qu'artificier c'était un métier qui ne s'improvisait pas. Il n'abandonnerait pas et leur montrerait l'étendue de ses capacités. Lui aussi était un fils de la Révolution.

Lorsqu'il entendit le cortège passer dans la rue, il était loin d'avoir terminé. Alors il ferma son esprit aux bruits extérieurs et se concentra sur sa tâche.
Lorsque la nuit tomba et que les canons résonnèrent, il était bien trop absorbé pour s'en rendre compte.
Lorsque les cris et les chants s'élevèrent, il était en plein tests.
Lorsque les premières lueurs de l'aube apparurent, il s'endormit.

Quand Gob'oris sortit de la chambre qui lui servait d'atelier, il était prêt mais les rues étaient vides. Il ne restait que quelques fêtards alcoolisés et des drapeaux abandonnés.
Tout était calme. C'était le bon moment pour leur prouver qu'il méritait son étoile de телесный.

Il avança dans la rue, sa besace remplie. S'installa fermement au pied de la statue. L'astuce résidait en une position de lancer parfaite.

fury01

Ainsi, il aurait assez de force pour lancer ses artifices à la bonne distance.

fury02

Et.... en avant le feu d'artifice !

 Source: Externe

Evidemment, viser la réserve de munitions n'était pas la meilleure de ses idées...

-------------------

Voici donc le dernier né des Gobelins de la RSSG pour Fury. Il s'agit d'un Grenadier qu'il sera préférable d'éloigner de ses propres camarades vu sa tendance à se faire exploser aussi bien que ses ennemis.

fury05

Vous l'avez peut-être vu magnifiquement peint chez Minus, vous allez pouvoir le voir ici maintenant.
Toute comparaison serait, évidemment, malvenue^^

fury03

fury04
Remplacez la grenade par une raquette et vous avez un gob tennisman !

Et une fig de plus au compteur : 325/365