Source: ExterneAvalon, comme toute féodalité, compte aussi son nombre de noblaillons sans terres et sans occupation. Les Baronnies comptent également leur lot de cadets de famille désoeuvrés. 
Si certains trouvent une place d'officier dans les osts des Barons, d'autres sont placés au service du Temple ou constituent le flot de courtisans de KerKastel.

Il en est pourtant, plus fiers, plus téméraires ou plus sauvages qui refusent ces formes d'asservissement. Ils préfèrent, à tout prendre, louer leur épée ou se mettre au service d'une cause qu'ils choisissent pour un temps. 
Ceux-ci sont les chevalier errants, des guerriers redoutables mais solitaires qui passent et dont on ne se souvient qu'à regret. Jusqu'à ce que leur trace se soit effacée, ne laissant qu'un goût d'amertume. 

Rares sont ceux que le peut nommer. Mordren de Klarmen, pourtant, a réussi à porter son nom jusqu'aux frontières du Royaume. Pervers, cynique, malsain, brutal, arrogant, irascible... peu de personnes, même parmi les nobles avaloniens, arrivent à faire la synthèse d'autant de qualificatifs négatifs. Mordren y parvient sans peine, il s'y efforce même, de manière à cacher ses véritables desseins.

alk_aval02
J'avais dit que je tenterai un tartan, le voici.

alk_aval02b
Bon, je n'ai pas encore osé la variété colorée des tartans écossais. Mais, au final, c'est juste une histoire de patience...

alk_aval03
Fera pas bon les croiser quand même ces deux là !

alk_aval04

Compteur : 229/365