Ah, l'école ne sera jamais assez remerciée pour tous les services qu'elle rend au monde ludique.
Dernier exemple en date : un exposé sur la mythologie grecque.

- Quel héros tu veux jouer ?
- Ulysse !
- Une aventure à la Jason ça te tente ?
- Oui, avec tous les monstres de la mythologie.
- Bon, on va voir ce que je trouve...

La toison qui dort

Perdue au milieu de la Méditerrannée, une petite île recèle un trésor insoupçonné, la toison endormie.
Cette peau, désormais tannée par les ans, fut prélevée sur le corps tout juste occis de Silène, père des Satyres. Dionysos la perdit lors d'une nuit particulièrement orgiaque et ses suivants la recherchaient depuis.
La trace de la relique a enfin été retrouvée. Elle est gardée par tout ce que les îles grecques recèlent comme monstres.

Trois jeunes satyres, Pimos, Pamos et Nikos sont allés trouver Ulysse afin qu'il les aide à triompher du dragon qui garde la toison.
Pour le vaincre, il faudra trouver sur l'île l'épée en ivoire qui, seule, pourra pénétrer sa peau.

ulys01
*cigales* Sous un buisson épineux, l'épée d'ivoire tu trouveras... ou alors un de ses défenseurs apparaîtra.
C'est jamais bien clair ces prophéties divines. En tout cas, maintenant on sait que les dieux parlent en bleu !
*cigales*

ulys02
GROARRRRR La toison qui dort est à moi.
Beau bestiau tu seras, Def  8 et 3 PdV

ulys03
Sous le regard des Dieux, toujours passionnés des tribulations humaines, Ulysse et Pimos (ou Pamos) fouillent les premiers buissons épineux.
Si tu fais 6, l'épée tu sortiras. Mais gare à toi si ce n'est 6. Car, plus haut le résultat sera, plus fort sont défenseur sera.

Non seulement les dieux parlent en bleu, mais en plus ils ont un petit accent yodien...

ulys04
Pendant qu'Ulysse s'occupe seul du plus gros des minotaures, Pimos et Pamos essayent de se défaire d'un plus petit.
Mais un autre frère rapplique non loin.

ulys05
Eureka les copains !
Non seulement un 6 il fait, mais en plus grec il parle, Nikos.

ulys06
Sous le regard impitoyable des corbeaux divins, des squelettes en armes sortent de terre pour protéger la toison.

ulys07
Et après, la maman et les fistons, c'est papa minotaure qui déboule.
Pimos et Pamos n'en mènent pas large.

ulys08
Heureusement, Ulysse vient de se débarrasser de la mère.
Mais ça fâche énormément le papa, ça.

ulys09
D'un coup de pelle, il se débarrasse des satyres qu'il offre comme jouets à ses petits et fonce, museau renfrogné, vers notre héros.

ulys10
Oh, les gars, attendez-moi. Je vous amène l'épée d'ivoire...

ulys11
*croa croa* C'est Ulysse qu'il faut arrêter les gars *croa*
Boaf !
Avec 3 dés, pas difficile de faire un 6 et c'est moi qui ai la meilleure valeur de Co.
Et, au pire, je dépenserai un pt de Puissance.
Ainsi un héros reconnait-on. Les mêmes incompréhensibles mots, comme les Dieux, ils utilisent. Seul le phrasé leur manque.

ulys12
Nikos, au terme d'une course haletante, confia l'épée d'ivoire à Ulysse qui s'en servit comme seul un héros pouvait le faire. C'est avec un sourire aux lèvres, un faible sourire tout de même, que Nikos expira à la suite de ses frères en voyant s'écrouler papa minotaure.

ulys13
Ulysse, désormais seul, se fraya un chemin à travers les squelettes et avança vers...
les autres buissons ???
Ben oui papa, je veux voir tes autres monstres !
Les héros sont ainsi parfois, guidés par des forces supérieures qui les dépassent...

Cyclope, gorgone, chimère, centaure... tout défila et périt sous une lame qui n'était prévue que pour transpercer un puissant dragon.

ulys14
Et les Dieux du hasard se vengèrent en faisant durer, durer le combat final avant qu'Ulysse ne réussisse à récupérer la toison qui dort.
Comme le héros n'avait plus personne à qui la confier, il la garda finalement comme oreiller. Ca lui permettrait peut-être de réussir à s'endormir malgré les ronflements de Calypso.

ulys15
Alors, qu'en penses-tu ma fille ?
C'est plus drôle que les zombies. On rejoue quand ?