warhamster

J'aurais pu vous parler de l'ouverture aux pledges tardifs postKS de Fury, de la façon dont Whispe écoute les demandes des pledgeurs et du Warhamster qui m'en met plein les yeux (celui-la ne va pas trainer quand il sera sur ma table).
Mais non...

J'aurais pu vous parler de ces figs Reaper dont j'avais tant besoin en avril/mai et dont la plupart traine encore sous ma table^^

jaurais01
Mais bon...

J'aurais pu vous parler du KS Alkemy qui va être lancé dans une semaine avec les Naashtis qu'on attend depuis des lustres.
Mais on en parlera plus tard...

J'aurais pu vous parler, puisqu'il est question d'Alkemy, des figs que je viens d'extraire de celles en attente.

jaurais02

Mais pas ça non plus...

J'aurais pu vous raconter la suite des malheureuses aventures des Verts de la Côte qui attendent désespérément que je narre leurs misères, j'aurais pu vous expliquer pourquoi j'ai ajouté avec fierté mon grade de Gunsô dans le menu de droite, j'aurais pu vous montrer la partie de Fallout que nous a fait jouer Shubby.

jaurais03

Oui, j'aurais pu faire tout ça et bien d'autres choses. Mais j'ai été pris en otage par un membre de la mafia armoricaine.
Perdu avec quelques poulpiquets dans les landes désertes de l'argoat, entouré des bruyères noirâtres de ce triste automne, le sieur Brauwan m'a demandé de lui raconter avec quelques détails "comment c'est donc que tu fais jouer ton truc avec chacun qu'emmène une fig de son univers qui lui va bien ?" (c'est du bas breton approximatif, hein).

J'ai une faiblesse, je l'avoue, j'aime bien raconter des histoires. Et puis, moi j'ai pas 300.000 visiteurs, alors faut que cajole un peu ceux qui s'arrêtent à mon stand !

caverne

Alors, allons-y pour la fabuleuse histoire de "Prends ta fig et viens jouer !"

Mon idée de départ était de créer un rendez-vous pour les figurinistes autour d'une table participative. Chacun vient avec ce qu'il a, on ne se prend pas la tête, on pose ça sur la table et on joue tous ensemble contre le jeu.
Il faut dire qu'avec le nombre de parties collectives animées au club, ça ne me faisait pas trop peur.

Ensuite, il faut une règle simple qui permette de créer des profils jouables en quelques secondes, quelque soit l'origine de la fig.
SoBH me tendait les bras : 2 carac avec peu d'amplitude de choix.
Tous les joueurs auront une seule figurine avec une Qualité de 3 et une valeur de Combat allant de 2 à 4 en fonction du WysiWyg et des règles spé accordées. Les règles spé, justement, seront inventées ou choisies parmi le stock de celles de SoBH.
Durant la partie, l'ordre d'activation se fera avec un jeu de cartes. Mille fois expérimenté, ça marche très bien.

Combien de joueurs ?
Il faut que ça reste jouable et conserver un petit espace vital autour de la table. On va dire 8 joueurs...

fleuve

Maintenant que j'avais posé ça, il me fallait un scénario plausible pour qu'un space marine, un ninja, un pygmée ou que sais-je encore puissent se rencontrer...

Vous êtes vous demandé, un jour ou l'autre, pourquoi ce blog s'appelle "Au bord du fleuve" ?
En référence à PJ Farmer évidemment !
Nos petites figurines qui meurent (ou pas) à chaque partie, puis se relèvent pour la suivante et qui, le reste du temps, sont bien rangées côte à côte... Et oui, c'est le monde du fleuve !

Quel rapport avec le scénario me demanderez-vous ?
Comme dans le monde du fleuve, tout commence avec la mort des personnages.

Restait à trouver le décor dans lequel tout ça allait se passer.
Un décor neutre, pouvant correspondre à tous les univers ?
Un décor où des morts peuvent se retrouver ?
C'est parti pour les limbes de Charon.

castor01

Sur l'image ci-dessus :
- le "chateau" central d'où demarrent les joueurs,
- quelques couloirs, mais très peu. Les autres seront placés à mesure de la progression des figurines,
- des caisses et tonneaux un peu partout, juste histoire d'occuper les joueurs.

"La seule chose dont vous vous souvenez, c'est que vous êtes mort, chacun dans son monde. Vous vous retrouvez ici et la seule chose dont vous êtes sûr, c'est qu'il vous faut trouver la sortie."
Les choses sont posées, le jeu peut se dérouler. L'objectif est simple donc, trouver la sortie.

Les joueurs doivent trouver une solution pour sortir du "chateau" central : défoncer la porte ou escalader les murs.
Dès qu'une figurine est à l'extérieur, des tambours résonnent et, au tour suivant, les premiers opposants font leur entrée.

castor02

Des araignées ou des gobelins, avec une Qualité de 4. Leur objectif est juste d'occuper les joueurs, comme pour les caisses, et de les forcer à bouger. Les forcer à bouger, oui, parce que la sortie est cachée juste à côté du "château" de départ. Mais encore faut-il que les joueurs pensent à la chercher !

Je les ai vu courir dans tous les sens, aller au bout de la table d'un côté et de l'autre pour se retrouver face à des murs, ouvrir caisses et tonneaux. Mais pas un n'a tenté de chercher l'issue, surtout près du départ !

Cela dit, ça tourne bien et je crois que tout le monde s'est bien amusé.

castor03