Bon, j'ai tardé, mais voici enfin le compte-rendu des parties de Pyrates ! jouées/faites jouées lors du festival. Compte-rendu tout en image avec la partie jouée samedi dernier au club.

Tout d'abord une petite vision du port à laquelle vous n'aviez pas eu le droit : l'intérieur de la taverne ! Les clients ne sont pas encore entrés, mais ça ne va pas tarder...

pyr21

pyr22
Une autre vue, qui permet de voir également l'étal du charcutier.

La partie se déroulait à trois joueurs : les gobs pirates, les squelettes pirates et les pirates chinois. Chaque joueur avait un capitaine, un second et trois matelots. Un des matelots de chaque équipe avait une capacité spéciale.

L'objectif était de rejoindre l'île du dragon pour lui subtiliser la toison d'or et la ramener au port. Les matelots démarraient tous dans la taverne, les capitaines et seconds dans le port à plus de 5'' d'un bateau ou d'une autre fig.
Pour corser le tout, il n'y avait qu'un galion et un radeau qui avaient chacun une règle de déplacement différente (3 figs pour pouvoir bouger le galion de sa distance de course, 2 figs pour pouvoir bouger le radeau de sa distance de marche).

Sur l'île nous attendaient un dragon, quelques squelettes et une caisse de munition !

Alors pourquoi tous ces ajouts et règles spé ? Un peu pour faire rocker le jeu, un peu pour obliger les joueurs à jouer toutes leurs figs. J'explique plus loin...

pyr23
Devant le ponton du galion, ça bataille ferme entre les gobs et les chinois.

pyr24
De l'autre côté du port, le capitaine squelette et son second sont partis avec le radeau.

Comme vous le voyez sur les deux images précédentes, deux équipages se battent pour le galion, tandis que les squelettes se promènent tranquillement avec le radeau.

On se retrouve là avec le problème majeur du jeu : il est possible d'agir uniquement avec les deux gradés dont le max d'actions est plus élevé que celui des matelots et qui possèdent de surcroit de meilleures stats.
Du coup, on peut en arriver à avoir deux équipages qui regardent leurs gradés se battre et remplir tous les objectifs !

pyr25
Un petit coup d'oeil sur le radeau, monté rapidement dimanche lors du festival et peint d'une main de maître par l'ami Jean-Philippe (dommage que le flash écrase sa peinture) !

Après plusieurs parties à deux joueurs et un seul objectif, il devient évident que jouer les gradés suffit pour remporter la partie ; surtout si l'adversaire joue toutes ses figurines !

Evidemment, le risque est gros si on perd un de ses gradés : les matelots se retrouvent trop loin et le nombre de points d'action du groupe (le trésor) est sacrément amputé...
Oui, mais, en fait, le surnombre d'actions du capitaine et de son second fait qu'ils n'ont aucune difficulté à surmonter une petite blessure rapidement soignée !

Ma solution provisoire, sachant que l'ami Perno a de la ressource cachée et que cette version n'est qu'une version d'initiation, est donc d'ajouter d'autres objectifs (pour que les joueurs soient obligés de couvrir le terrain avec toutes leurs figs) et de donner des capacités spé aux matelots afin qu'il devienne intéressant de les jouer.
Et ça marche ! C'est pas encore super génial, mais ça marche...

Une autre solution qui m'a été proposée est de copier "la tomate" des rois du ring et "d'assommer" une figurine inactive. Deux inactions successives entraîneraient donc la perte d'une fig. A tester...

pyr26
Après une traversée tumultueuse face à un dragon de mer, les pirates chinois débarquent sur l'île.

pyr27
Les pirates squelettes, après avoir récupéré les matelots, débarquent également de l'autre côté de l'île.

pyr28
Pendant ce temps, les gobelins nous font bien rire en traversant sur des tonneaux !

pyr29
Mais on aurait dû se méfier... La lutte entre les pirates chinois et squelettes a laissé peu de survivants. Et deux héros, même avec plus d'actions, ne suffisent pas à venir à bout des gardiens de la Toison...

pyr30
Bref, les dits gardiens, étant fatigués de leur lutte contre chinois et pirates squelettes, laissent les gobelins s'emparer de la Toison d'Or !

pyr31
Une vue d'ensemble finale pour saluer la supériorité gobeline :
Rien ne sert de voguer, il faut nager à point !

Au final, Pyrates ! est un jeu très rapidement pris en main par les novices comme par les figurinistes (en particulier grâce aux cartes de profil) qui bénéficie d'un univers coloré et très immersif. Les parties peuvent se jouer à deux comme à quatre (et même en solo contre des pnj automatisés), en une heure comme en trois et on y prend un très grand plaisir pourvu que les joueurs ne laissent pas de figurines inactives.
Si ce n'est pas encore fait, essayez-le !