sob&h10

*crache* L'aut' fois, l'emplumé s'tait fait enfumer vu qu'i avait préféré s'ccuper d'sa poule plutôt qu'd sa soupe. Et v'là qu'maint'nant i pr'fère prendre 'vec lui c't'espèce ed' canasson mal coiffé que m'garder.

sob&h20

*crache* C'est pas la r'connaissance qu'va lui fair' d'mal à çui là. T'parl' d'un chef ! 
J'vas qu'même r'ster dans les parages. Pas c'fiance. Les p'tiots z'auront d'mal à s'en s'rtir 'vec c't'emplumé et l'canasson.

*renifle* Oh ! Les p'tiots z'ont pas p'rdu l'temps d'puis l'aut' fois. J'l's vus p'ser des pièges d'plus solides. Capab' d'arr'ter un hom' mêm qui sont.

S'ra pas d'trop pas'que c'te fois, y'a d'monde p' r'cupérer ls'objets qu'sont cachés d'l'prairie !
sob&h21 

 *crache* Les t'nébreux et l'peaux v'rtes d'la d'nière fois.

sob&h22

Pis d's'espèc' d'soldats 'vec n'armure t'bleue et d'grif d'loup. Pis 'cor d's'elfes 'vec des haches pl'grosses qu'les p'tiots !

sob&h23

ç'commence p'tôt bien p'r eux. P'dant qu'les p'tiots pos' leurs pièges, l's'aut' foncent p'r d'terrer l'objet. 

sob&h24

L's'orques s'cupent d's'elfes. S'en occupent p'tôt bien d'ailleurs !

sob&h25

Pis les loups et les t'nébreux s'cupent l's'uns d's'autres.

sob&h26

'Lors p'rquoi qu'font r'en ? Y'a ben un p'tiot qu'ramass' un truc, un' drôl' d'flamberge. Mais à pein' i' c'mmencent à b'ger qu'i s'arrêtent. Forc'ment l'ténébreux l'en profite p'r s'taquer aux p'tiots !
Deux y'en a qui restent su'l'carreau ! J'm'en vais les r'masser quand j'vois l'emplumé glisser l'flamberge d'son ceinturon !

 

sob&h27

Pis là-bas, c't'elfe 'vec son lion blanc qu'est bleu y joue au hérisson 'vec les carreaux d's'orques !

Si c'est pas malheureux n'affaire c'mm ça... 
*crache*