sob&h10

*crache* L'emplumé, l'était v'nu pour m'prendre d'son groupe qu'il avait dit. Y'avait dl'a monnaie à s'faire, p'têt ben. Alors ouai quj'y ai dit. J'sus point trop mauvais avec ma masse et pis, j'tire bien 'vec ma fronde.

sob&h11

L'terrain était plutôt découvert, j'aime pas trop ça. N'porte quoi peut n'foncer d'ssus d'n'importe où qui soit. *crache*

*renifle*Bon, faut j'ste 'compagner l'chef à plume su' l'autel qu'est au milieu en f'sant gaffe qu'person' n'l'empêch'.

"Le gueux, qui m'dit, tu restes avec les hobbits !"
J'sus pas leur nounou, que j'répond. J'préfère g'rder la donzel', l'est ben plus gironde. Mais l'emplumé n'a r'en v'lu savoir. Doit s'la g'rder pour lui, sûr ! C't'jours les mêm' qu'les donz' r'gard'.

'Fin, tant qu'j'sus payé. L'chef et sa donz' foncent à l'autel et v'là mes mi-portions qu'courent d'rrière. Y'en a qu'un qui rest' 'vec moi à guetter.

sob&h12

F'dire qu'des sales bêtes c'mmençaient à gronder sérieux en n'r'gardant d'travers. L'mini-pouce sort s'fronde et c'mmence à la faire t'rner d'ssus sa têt'. Pas bêt' l'p'tiot, 'lors j'fais pareil ! *renifle*

sob&h13

Dl'aut' côté d'l'autel, y'avait du sal' monde aussi. Qu'est-ce qu'j'fous dans c'merdier moi ?

sob&h14

*crache* L'en a pas l'air comm' ça, mais l'p'tiot y sait c'qui fait. A lui t'seul y arrêt' tous ces sal' gobs. 'Lors moi, j'préfèr' pas l'géner dans s'n'affaire et j'le couvr' d'plus loin... 

sob&h15

Y doit bien les payer ces p'tiots l'chef, passqu'y s'm'ttent t'jours d'vant. Lui, l'emplumé y's'presse pas à y'aller sur l'autel. Y r'gard' sa meuf s'batt', mais y s'press' pas !

sob&h16

Dl'aut' côté, ç's'bagarre dur. J'sais pas si l'sorqu' sont des potes aux gobs, mais y font un m'lleur ménag' qu'eux.

sob&h17

Ah ben, non, sont pas d'copains vus qui s'tapent d'ssus. 'Fin, 'vec ces bestiaux, c'veut rien dir'. 
Vu qu'tout l'mond' s'tap' gaillard'ment, j'm'rapproch' d'l'autel. Y'aura p'têt quelqu' pièces qu'en tomb'ront. Pis, 'vec ma frond' j'peux t'jours aider les p'tiots. Sont vr'ment gaillards ceux là !

J'jette un coup d'oeil sur l'autel : l'chef y rape d's'herb'. C'est t'jours pas avec s'soupe qui va m'payer. 
Et v'là l'gros orque aussi qui s'met à raper d'l'herb' !

sob&h18

Quand la meuf d'chef s'prend un' gross' baff'. J'le vois qu'hésite, pis qui r'commenc'. Pis y r'vient 'vec sa poule, mais l'a pas fini sa soup'. J'vois ben qu'il est pas jouasse.

"Allez, le gueux, on rentre !" qui m'dit. Pas sûr qu'j'vais l'suivre. Mais les p'tiots y m'plaisent ben. J'vais les suivre eux !

----------------------------------------------------

Si vous souhaitez un compte-rendu plus impartial, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le blog du Captain'

Ce scénario datant un peu, j'ai pu finir la peinture du balèse des gobs 

orquedd
Orque géant de Balor, Retour des Dieux

et j'ai fait un essai de peinture sur du prépeint, ça change quand même pas mal les choses !

dryade
Anima Sylvestre (conf 4). Tant qu'à perdre du temps à refaire du prépeint, j'aurais pu enlever les lignes de moulage !!