L'année dernière, l'expédition Duchamp a réussi à récupérer Nathalie Lemel et l'a raccompagnée en France.

logo_pdpl

Malgré les soins dispensés par les éminents spécialistes de l'asile de Saint-Anne, Nathalie Lemel est toujours dans un état d'hébétude inquiétant. Parmi ses étranges divagations, reviennent souvent une profonde grotte et d'étranges cristaux lumineux.

Poussé par une curiosité scientifique bien compréhensible, le professeur Duchamp décide de monter une nouvelle expédition afin de répondre aux nombreuses interrogations laissées par son expédition précédente : quel est cet étrange fétiche orange qui semble mû d'une volonté propre ? à quoi correspondent ces signes découverts en Tanzanie ? que sont ces êtres mi-sauriens mi-batraciens rencontrés dans les marais ? quel est l'origine de ce langage proche du copte qu'ils parlent ? quel est ce refuge souterrain deviné sur place dont semble parler Lemel ?

Déçu par l'association précédente avec un antiquaire avide de trésors archéologiques (McGregory), Duchamp cherche en vain comment financer son expédition lorsque le gouvernement de la Nouvelle République Française le contacte. Le gouvernement accepte de financer son expédition et met à sa disposition une compagnie militaire, celle du Lieutenant Vermorel. Duchamp tente d'éviter cette présence militaire bien peu compatible avec ses travaux de recherche, mais il comprend vite que c'est la condition à accepter pour pouvoir monter son expédition. Le gouvernement espère trouver en Tanzanie une entrée inconnue au Drachenland et la compagnie Vermorel constituera l'avant-garde de la colonisation de ce nouveau territoire.

 Duchamp réunit autour de lui d'éminents spécialistes : son collègue et ami, membre de la première expédition, le géologue Helmut Conrad ; le professeur Héliotrope, éminent spécialiste des langues anciennes ; Emmanuel Lesage, un excellent cartographe ; sa fille, docteur en médecine et égyptologue amateur, l'accompagne également.

cic2_00
De gauche à droite : le docteur Emmanuel Lesage, le docteur Helmut Conrad, le docteur Sylvia Duchamp, le professeur Duchamp, le professeur Héliotrope. Bien caché derrière, le lieutenant Vermorel.

A peine arrivé en Tanzanie, le professeur Duchamp recherche avidemment le marais où il a retrouvé Lemel et rencontré les hommes-batraciens. Parcourant le sud du lac Tanganyika, il rencontre un étrange sorcier du nom de Sigujana qui lui promet assistance pour lutter contre l'étrange sorcier du marais. Rendez-vous est pris aux abords du marais, près d'un totem...

cic2_01

Les membres de l'expédition arrivent sur les lieux du rendez-vous. Les Membas ne sont pas là et le lieutenant Vermorel piaffe d'impatience devant le retard pris par sa compagnie...

cic2_02
On ne voit pas grand chose dans cette jungle...

cic2_03
C'est dommage !

cic2_04
Surtout pour le docteur Lesage, resté seul à l'arrière et qui fait les frais de l'attaque sournoise des Pygmées...

cic2_05
Au premier coup de feu, deux guerriers membas se accourent : Abama et Ngobo. Ils auront fort à faire avec le chef des Pygmées et Ngobo y perdra tous les dés Pulp des Membas pour sauvegarder son dernier PdV !

cic2_06
Les Membas retenant les Pygmées, les membres de l'expédition s'approchent du marécage à la recherche d'une entrée de grotte ou du sorcier troglodyte. Mais les crocodiles sont dangereux et on attend, en vain, de Folayan qu'elle les immobilise avec ses bolas.

 cic2_07
Mais où sont les traces de ces êtres étranges ?

cic2_08
Finalement, la compagnie Vermorel arrive et met fin au combat contre les Pygmées. L'expédition va pouvoir pénétrer dans le marais...

cic2_09
Le docteur Conrad va-t-il succomber sous les crocs des crocodiles ?
Le professeur Duchamp va-t-il rester prisonnier d'une plante carnivore ?
La compagnie Vermorel va-t-elle réussir à faire fuir les crocodiles sans créer de dégât supplémentaire?
L'étrange fétiche orange va-t-il s'animer de nouveau ?
Où sont les hommes-batraciens ?

Les réponses seront-elles données dans le prochain épisode ????