Au bord du Fleuve

06 septembre 2021

Mousquets et Tomahawks

Avec l'ami Usul, on fait un nouveau test sur la V2 de M&T.

Je joue franco-canadien. Ma mission : occuper deux des bâtiments du hameau.
Usul joue les perfides anglois. Sa mission : évacuer les civils.
Deux missions parfaitement antagonistes, c'est parfait !

m&t01
Ma milice canadienne et mes Hurons entrent côté bois.

m&t02
Mon officier et une Compagnie Franche de la marine entrent au-delà du ruisseau.

m&t03
Les Iroquois d'Usul tiennent un côté du hameau.
Les civils sont divisés en deux groupes, l'un au centre du hameau, l'autre près à me tirer dessus depuis l'intérieur d'un bâtiment.
Le reste de ses troupes (des irréguliers) attendent à l'opposée.

m&t04
Après une avancée prudente et des tirs de loin inutiles, ma Compagnie Franche sort à moins de 12''.
Malgré cette courte distance, mes tirs ne font qu'un dégât parmi les Iroquois.

m&t05
De l'autre côté, Hurons et milice canadienne n'ont pas plus de succès.

m&t06
Alors, la Compagnie Franche charge en lançant ses tomahawks pendant que les civils fuient.
Un mort côté Iroquois, trois de mon côté.
Chance, c'est une unité régulière et mon résultat de moral me fait juste reculer.

m&t07
La milice canadienne s'approche enfin du hameau. Mais il est déjà tard.

m&t08
Les Iroquois tentent leur chance pour finir ma Compagnie Franche...

m&t09
Mais ils n'ont pas plus de réussite que lors de ma charge. Ils perdent même un de leurs guerriers.

Je concède la victoire et nous arrêtons la partie là.

Lors de notre première partie en V2, nous étions restés sur une mauvaise impression. Cette partie a complètement chassé ce sentiment.
Le système des cartes d'activation et des points de commandement est très bon. Le D10 offre beaucoup plus de possibilités que le D6 de la V1.
Il me reste à prendre la mesure des capacités de mes troupes et perdre l'habitude du trop de prudence.
Bref, c'est quand la prochaine ?

Posté par Mehapi_to à 21:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2021

Who you gonna call ?

az08

L'averse avait pris fin. Echion ne savait à quel moment.
Lorsqu'il rouvrit les yeux, sa première constation fut qu'il était sec. Sec et chaud. Sec, chaud et au calme.
Le radeau ne bougeait plus et le soleil brillait au-dessus de lui.
Il avait du mal à remettre ses idées en ordre. Il se souvenait avoir tenté de renouer le lien d'une planche qui lui avait échappé, d'un aérostat sur une planète rouge, du vol d'un cristal bleu... d'yeux lumineux.
Oui, c'était ça, les yeux hypnotiques de leur compagnon. Le voleur des sphéroïdes d'azurite recherché à travers les mondes, c'était lui ?

Un bruit, le raclement du radeau sur le sol...
Echion se redressa. Trop rapidement. Ce qui restait du radeau commençait à se disloquer sous Echion.
Son vertige passa rapidement et ses yeux se posèrent sur le corps de Ctéate. Trois jasits se battaient pour avoir le loisir de le déguster, l'un d'entre eux avait déjà perdu quelques écailles dorsales.
Il bondit, saisit une jambe du mousse et la tira rapidement. Les dernières planches du radeau se séparèrent, érigeant une barrière provisoire entre les reptiles et eux.

  --***--

Je termine cette salve estivale (3 articles dans la même semaine !) avec une exceptionnelle victoire.

Tellement exceptionnelle qu'Eorl vérifie dans la règle qu'on n'a rien oublié :

gh_st01

Oui, oui, il s'agit bien de Ghost Stories. Pour la première fois, nous avons réussi à détruire le boss.
Bon, ok, il s'agit d'un (du?) boss le plus facile du jeu. Mais quand même !

La preuve en images :

gh_st02

On a même eu l'impression, tout au long de la partie, de bien dominer le jeu. Ça fait plaisir^^

Pour la peine, les chasseurs de fantômes ont gagné le droit d'être peints :

gh_st03

C'est pas de la grande peinture, loin de là, mais ça change l'effet sur la table.

gh_st04

Posté par Mehapi_to à 14:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
20 août 2021

Les crocodiles

az07

La lueur rubiconde s'éteignit de ses yeux, sa tête s'affaissa et il retomba dans le mutisme qui le caractérisait depuis leur naufrage.
- Ah non ! Vous n'allez pas vous en tirer comme ça maintenant que vous avez commencé à parler, lança Ctéate profitant d'une faiblesse du vent. C'mm' ça la planèt' r'g n'' r''n d''n'cc'ssi...

Le mousse cessa brusquement de parler. Une lame plus forte que les autres venait d'arracher une planche de leur radeau de fortune qui l'avait abattu d'un coup. Echion s'approcha, il allait lui falloir attendre longtemps avant de connaître la suite des histoires de Ctéate. Sa machoire et la partie gauche de son visage n'étaient plus qu'une bouillie sanguinolante.
Il se tourna vers leur compagnon de naufrage qui lui tendit un linge sale et humide, la manche de sa tunique selon toute apparence. La lueur dans les yeux de l'homme flamboyait plus que jamais.

- Plaquez-lui ça sur la face et serrez bien. Si ça ne le soigne pas, ça lui gardera au moins la bouche close.
- Mais, mais...
- Oh, ne me dites pas que vous n'en avez pas rêvé !
- Oui, mais quand même, je... Echion se tut. Comment pouvait-il converser aussi aisément avec l'homme alors que l'averse avait redoublé ?
- Le bruit extérieur, s'il est d'origine naturelle ne me gêne guère. L'homme n'avait pas remué les lèvres, il avait simplement continué à le fixer de ses yeux ardents.
- Un télépathe !
- Non, un télésthésiste et plus précisément un télépsychosthésiste.

Un flot d'images parvint alors à Echion où se mêlaient un sol rocheux ocre, une pierre scintillante, des serrures tridimensionnelles, les mythiques et divines Amarsones, une fuite en ballon aérostatique, un soleil froid. Les images continuaient à lui parvenir en un tourbillon incontrôlable. Il perdit conscience.

  --***--

On continue les tests pour ma campagne Congo avec Ludo (qui lui a rédigé son compte-rendu depuis longtemps!).
Aujourd'hui, il s'agit de ramasser des dents de crocodile (ou des écailles), porte-bonheur bien connu et indispensable pour la chasse au serpent géant.

congo01a

Règles d'aventure : Savane, Epuisé, Hippopotame, Pièges, Sortir de la table, 5 tours
Terrain : le terrain est divisé en quarts (NO/NE/SO/SE). Deux quarts opposés (SO et NE sur le plan) portent chacun 3 zones de marécages, les deux autres quarts (NO et SE sur le plan) portent les zones de déploiement à M de leurs angles.
Les autres zones de terrain sont infranchissables.
Les marqueurs numérotés de 1 à 6 sont placés dans les zones de marécages.
Objectif du scénario : ramasser 7 dents (écailles) de crocodile.
Règles spéciales :
> Le scénario prend place vers la fin de la campagne, les colonnes commencent la partie épuisées (cf règles p70).
> Les zones de marécage ne génèrent pas d'événement sur la table des terrains dangereux. A la place, ils déclenchent l'apparition de crocodiles (cf scénario Rendez-vous avec le Bel Azur) pour le groupe qui y pénètre.
> Lorsque la rencontre avec les crocodiles est résolue, le groupe présent dans le marécage peut récupérer secrètement le jeton. Sa valeur indique le nombre de dents (écailles) récupérées.
> Les dents (écailles) sont considérées comme du butin et peuvent être volées par un groupe ennemi.
> Les deux joueurs possèdent la règle Pièges (cf règles p71) et peuvent la jouer contre un groupe dans une zone de marécage.
> Un groupe peut sortir de la table à tout moment de la partie par l'un des bords des quarts de déploiement (NO et SE sur le plan). L'intérêt est de conserver les dents (écailles) acquises par un groupe ou d'éviter l'annihilation totale d'un groupe (pour la campagne).

congo01
La table avant déploiement (et les figs d'Usul pressé d'en découdre !)

congo02
La colonne de Pygmées d'Usul : 70pts de verticalité contrariée associée à des Cannibales et ces £¤#% de Chasseurs.
Il démarre avec un seul marqueur de Stress, mais le bon ! Ses harceleurs pygmées n'avanceront pas.

congo03
Ma colonne : 70pts de finesse de Zanzibar (Ruga, Bundukis, Eclaireurs, Guerriers Baluchis, Tireurs Baluchis). Je démarre avec 2 marqueurs Stress, pas trop gênants mais il faudra que j'en débarrasse rapidement les guerriers Baluchis.

congo04
Et, bien sûr, les crocodiles nous attendent sagement.

congo05
Mes éclaireurs prennent rapidement position près des marécages mais n'osent y pénétrer. Les guerriers Baluchis, débarrassés de leur stress, n'ont pas cette pudeur. Ils récupèrent 2 pts de butin en tuant les crocodiles (pts bonus pour une partie simple ou utiles pour la campagne) et, surtout, le marqueur 6 (Usul ne connait pas sa valeur).

congo06
A l'opposé, mes Ruga se battent fièrement contre un croco et le mettent en fuite. Quelque soit le marqueur qu'ils récupèrent, j'ai de toute façon atteint mon compte. C'est le 1. Il faut maintenant que j'empêche Usul d'acquérir ses 7 dents (ou écailles, il va falloir que je me décide).

congo07
Mais il ne semble pas intéressé par les marécages. Il va tenter sa tactique habituelle. Plutôt qu'affronter les crocodiles, il va me harceler avec ses tireurs pour me finir au càc et récupérer mes dents faisant d'une pierre deux coups (rien pour moi, tout pour lui).

congo08
Je n'ai donc qu'à me maintenir en place. Mes mousquets commencent à nettoyer la place.
Je pourrais éventuellement m'enfuir avec mes écailles (allez, on va dire que c'est des écailles) et en pleine forme. Mais je n'ai aucune envie de le laisser sur le terrain récolter tranquillement ses propres écailles !

congo09
Les Cannibales c'est pas solide !

congo10
ou on n'a pas réussi à trouver comment les utiliser parce qu'ils n'arrivent jamais à grand chose...

congo11
Bref, la partie continue à être bien engagée pour moi. Usul a laissé ses Chasseurs trop loin pour réellement m'embêter, ses Cannibales sont aux fraises et ses Pygmées pas très actifs.
Mais ça va pas durer...

congo12
Et vlam ! Mais où sont passés mes guerriers Baluchis ? et surtout où sont mes 6 dents de crocodile ? (on n'avait pas dit que c'était des écailles ??)
Regardez aux pieds des Pygmées !

congo13
Voilà donc où on en est au début du dernier tour : les guerriers Pygmées possèdent le pion 6, soutenus par un 1/2 groupe d'archers avec le Sorcier. Mes tireurs Baluchis leur font face et les Bundukis se dépêchent de leur venir en aide (avec des mousquets vides).

congo14
Les Chasseurs d'Usul sont trop loin pour me faire peur et mes Ruga (qui ne sont plus que 3) préfèrent se retirer prudemment.

congo15
La même chose, en vue d'ensemble.

congo16
Fin de partie sans photo intermédiaire (le feu du jeu^^) : les guerriers Pygmées n'ont pas tenu et ce sont finalement les Bundukis qui récupèrent le pion 6. Victoire pour le Sultanat !

Bon, le scénario tourne bien. Il faudra tout de même le retester parce que tomber sur le 6 à la première pioche, c'est quand même un sacré coup de bol !

Posté par Mehapi_to à 14:44 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2021

Escape Game

az06

Depuis plusieurs heures, l'averse agitait la surface et les ballotait en tous sens. Pas assez forte pour être qualifiée de tempête, elle nécessitait tout de même l'attention permanente des trois naufragés et avait réussi l'exploit de maintenir fermée la bouche de Ctéate.
Il faut dire qu'Echion s'était placé au vent du bavard qui recevait toutes les rafales en pleine face dès qu'il se tournait pour lui adresser la parole. Ce n'est pas tellement que le vent gênait Ctéate, mais il était obligé de parler plus fort et, à chaque fois qu'il ouvrait la bouche, elle se remplissait d'eau. Ce qui, pour une conversation convenable, manquait sérieusement de praticité.

Il en fallait malheureusement plus pour arrêter notre quintuplé. Après des efforts méritoires pour continuer sa conversation avec Echion
- ç' d'cl'nch' ch'z m'n troisième fr'r' un' 'nv'', 'n' 'bs'ss''n, f'br'qu'r 'n 'ng'n aut'nome p''r n''s c'nd''r' t's s'r l' pl'n't' r''g'
...
- 'l testa n'mbr' d' c's d' f'g'r' p''r r'd''r', v''r' 'l'm'n'r, t''t 'ff't aléat''r', m''s l' pl'n't' rouge d'm''r''t inacc'ss'bl' !

- Oh non, je peux vous assurer qu'elle n'a rien d'inaccessible, répondit une voix, étrangement claire et compréhensible, qui venait de l'arrière de leur radeau. Leur compagnon venait de relever la tête et les regardait avec des yeux de feu.

 --***--

eg01Pendant les vacances (encore plus que pendant l'année au grand désespoir de ma femme ^^), je farfouille ce qu'on trouve en kiosque. Evidemment, je ne suis pas le seul et les éditeurs le savent !

J'ai donc "trouvé" ce magazine/jeu présenté à mon intention et à celle de tous par Ravage le-magazine-qui-force-à-jouer. Magazine/jeu car il s'agit d'une partie d'Escape Game qui se présente sous la forme d'une double map et d'un jeu de 55 cartes.

Le défi est simple : on a une heure pour réaliser le casse de la banque et ramener le plus gros butin.

La partie "papier" du magazine présente deux plans : un de la planque, un (plus grand) de la banque. Sur ces plans se trouvent des informations sous la forme de nombres (plus ou moins camouflés).
Chacun de ces nombres correspond à une carte (ou pas si on s'est planté) qui présente une énigme à résoudre pour continuer à progresser.

eg02

Pas de meneur de jeu ici, on se débrouille tout seul avec les cartes, ou éventuellement avec les solutions données sur une page du magazine.
On a merdouillé un peu pour progresser dans la banque. Mais, au final, c'est plutôt fluide.
Les énigmes sont visuelles ou "mathématiques" (simple, hein^^) et relativement variées. Bon, ok, il manque des questions de culture générale (non chiffrées quoi, avec des lettres, des mots) pour plaire à ma femme mais il y a de quoi satisfaire les fan du système.

C'est pas Unlock non plus, le jeu est donné pour une heure et c'est à peu près le temps qu'on a mis à 3. Bref, pour un prix modique on passe une heure de jeu agréable.
Si vous voulez en savoir plus ou tester une version d'essai, il y a le site officiel.

Et puis, comme les éditeurs ne demandent qu'à prendre notre argent nous faire plaisir, d'autres publications existent également. Quelque chose me dit que c'est pas fini...

Posté par Mehapi_to à 19:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2021

Petits, sans figs, mais bien quand même

az05

- l'une des inventions les plus étonnantes de mon frère, parce qu'il faut te dire qu'en plus de ses expériences sur les interactions entre le vivant et les énergies il multipliait les appareillages de communication, communication par la voie des airs, par l'électricité filaire ou par l'électricité statique, par la lumière et ses différentes longueurs d'onde mais aussi par les nombreuses sources de vibration, d'ailleurs avec l'aide d'un autre de mes frères, il a découvert les huit résonances internes des os du corps humain...

Il parlait, il parlait, Echion restait muet d'ébahissement devant cet incessant flot de paroles sans suite alors que leur troisième compagnon était toujours aussi absent.

- Et donc ? lança Echion sans savoir où son interlocuteur était rendu.
- donc les tendons, comme nous avons pu le constater sur les fémurs de porc, se détachent très facilement pour peu que la vibration...
- Non, cette invention étonnante ?
- une invention étonnante, je ne vois pas de quoi tu veux parler, parce que des inventions, j'ai eu l'occasion d'en voir plus que je n'en souhaitais, par exemple celle avec laquelle il avait relié entre elles mes oreilles..

A son insu, Echion avait été capté un instant par cette histoire d'invention la plus étonnante. Il fallait qu'il réussisse à rediriger la logorrhée de Ctéate vers cette invention. Mais comment s'y prendre ?

- et un jour il réussit à tailler une sphère parfaite dans un cristal de quartz hématoïde et, sous la concentration de la lumière astrale par une lentille biconvexe y reçu des images venant d'outre-espace, après différents essais, calculs et réglages, c'est moi qui trouvai la solution à partir de laquelle il devait réaliser l'une de ses inventions les plus extraordinaires
- Quelle solution ?
- j'allais te le dire, le cristal captait des images qui provenaient de la planète rouge, mais le plus surprenant c'est qu'en retour il émettait des images de nous en direction de cette même planète...

Le vent se levait, Echion osa un regard d'espoir.

--***--

L'été se prêtant bien aux rencontres en comité non restreint, nous avons testé des jeux rapides mais où nous pouvions jouer au moins à 6.

Source: ExternePeco Peco chez Bragelonne

 Perno a sa petite notoriété dans notre milieu de figurinistes francophones et est également connu comme créateur de jeux. La nuit du grand poulpe ressort régulièrement chez nous, ce qui est loin d'arriver à tous les jeux...
Avec Peco Peco, il a encore une fois réussi à convaincre toute la famille. L'objectif pour chaque joueur est de réunir les 3 aliments présents (onigiri, sushi, maki). Mais pour réussir, il faut être le dernier dans un chi-fou-mi opposant souris/chat/éléphant.
Est-ce le bon moment pour poser mon dernier éléphant ? ou vais-je passer pour pouvoir le poser ensuite ? Mais si je bluffe, mon voisin s'en apercevra-t-il ?
Il y a donc du bluff, un peu de réflexion (de quoi ne pas laisser le hasard de la pioche mener complètement le jeu), des effets de jeu pour dynamiser les parties (perte d'une carte, changement de sens)... Tout ça pour un jeu fun jusqu'à 8 joueurs.
Quoi, j'ai pas parlé des bombes, des bonus de pioche ou de main ?

Source: Externe Nessos chez Iello

 Un jeu de cartes pour 6 personnes max, mais surtout un jeu basé entièrement sur le bluff. Le thème mythologique n'est qu'un habillage pour avoir de belles illustrations, mais ça fait son effet.
Des cartes de valeur 1 à 10 et des cartes "Charon". On passe secrètement une carte à son voisin en lui indiquant sa valeur, mais c'est peut-être une carte Charon. Le voisin peut prendre la carte pour la mettre devant lui, la renvoyer à son expéditeur qui la mettra devant lui ou la passer au suivant avec une des siennes.
Celui qui gagne est le premier à totaliser 30pts. Avec 3 "Charon", on perd.
Si mon voisin me passe une carte en annonçant 8, ça me fait 8 pts de plus en la prenant. Mais si c'est un Charon je ne vais pas aimer. Mais si c'est vraiment 8pts, je ne vais pas lui renvoyer pour qu'il les ajoute. Ou alors je passe au suivant en mettant un Charon dedans. Oui mais s'il me les renvoie...

Source: Externe Le Grand Dalmuti chez WotC (?)

 Voilà un jeu auquel j'avais joué il y a des lustres et qu'on me donnait comme n'étant plus édité. Mais, en fait, il en existe au moins une autre version, la D&D présentée à gauche que je me suis empressé d'acquérir.
Peut-être connaissez-vous le jeu du président (également appelé du trou du cul), le Grand Dalmuti en est un avatar. Mais ici, s'il s'agit toujours d'être le premier à se débarrasser de toutes ses cartes, celles-ci ne sont plus en quantité équivalente. Il y a 12 cartes 12, 11 cartes 11... et une seule carte 1. Et, le joueur qui a la place du grand dalmuti reçoit non seulement les 2 meilleures cartes de l'esclave (à qui il refile 2 cartes inintéressantes) mais en plus, c'est lui qui commence à poser ses cartes. Les autres non qu'à essayer de suivre et estimer à quel moment placer leurs meilleures cartes pour espérer prendre la main et devenir grand dalmuti à la place du grand dalmuti.
Un jeu qui s'appuie sur les déséquilibres de la société et qui permet à 8 joueurs de changer de place à chaque partie ? Excellent !

Source: Externe Decrypto chez Scorpion masqué

 Les jeux avec des mots à deviner, c'est pas forcément mes préférés... Mais, avec son jeu d'équipe, Decrypto arrive à me donner envie de rejouer.
Chaque équipe a 4 mots rangés sous un numéro d'ordre. Un joueur de l'équipe doit faire deviner le code correspondant à 3 de ces mots à ses partenaires en donnant 3 mots. Facile !
Ensuite, un autre joueur de l'équipe doit faire la même chose avec un autre code et, évidemment, d'autres synonymes. Et ainsi de suite. Toujours facile ! Mais attention, avant que les partenaires proposent leur code, ce sont les adversaires qui vont faire leur proposition. Et là, il va falloir se renouveler dans les synonymes proposés pour que les adversaires ne craquent pas notre code...
Evidemment, on va faire la même chose en tentant de craquer les codes de nos adversaires.

Source: Externe Colt Super Express chez Ludonaute

 Chacun des joueurs monte dans le train, chacun son wagon, dans le sens de la marche pour ceux du fond ou dans le sens contraire pour ceux en tête.
Et puis on va devoir programmer 3 actions parmi les 4 possibles (changer de niveau, changer de sens, avancer, tirer). Mais pourquoi donc ? Pour ne pas se retrouver dans le wagon de queue qui disparaitra à la fin du tour.
Et puis on recommence jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un !
Rapide et fun. La partie terminée, on n'a qu'une envie, c'est de monter dans le prochain train.
Il est donné comme moins bon que son grand frère Colt Express. Il va falloir que je le teste celui là !

 

Posté par Mehapi_to à 18:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :